Rechercher
  • Tenirtamain

Covid et droit de visite à l’hôpital : des dérives dénoncées comme « un recul inédit de civilisation

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/covid-et-droit-de-visite-a-l-hopital-des-derives-denoncees-comme-un-recul

Organisée ce mercredi 5 mai par la commission des Affaires sociales, l’audition sur « l’accès des proches aux établissements pendant la crise sanitaire » est revenue sur les manquements constatés depuis le début de la pandémie, en s’interrogeant néanmoins sur la nécessité de légiférer sur la question, comme cela est voulu par Bruno Retailleau.


« Mon père avait 70 ans, en octobre dernier il a contracté le covid, il a été hospitalisé et d’emblée l’équipe médicale nous a interdit toute visite. Après une semaine mon père est désintubé, mais il passera les 10 jours suivants dans la solitude la plus totale, malgré ses demandes insistantes pour nous voir, malgré notre présence derrière les portes de ce service. Nous n’avons été en contact avec le médecin réanimateur que deux fois, une fois pour nous dire d’arrêter de le déranger, une seconde fois pour qu’il nous annonce le décès de mon père. Il aura passé les dernières semaines de sa vie dans la solitude la plus totale. […]. Mon père est parti dans une housse en plastique ».


Ces mots terribles sont ceux de Laurent Frémont, secrétaire général du collectif « Tenir ta main », auditionné ce mercredi 5 mai par la commission des Affaires sociales du Sénat. Avec son témoignage, il est brutalement venu rappeler la réalité de ce qu’a été le deuil d’une multitude de familles, empêchées de dire adieu à leur proche dans un contexte épidémique qui a bouleversé la fin de vie de milliers de Français.


Lire la suite de l'article : https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/covid-et-droit-de-visite-a-l-hopital-des-derives-denoncees-comme-un-recul

69 vues0 commentaire